danse

Black Bottom

Miss Mildred Melrose – The Real « Black Bottom » Dance – 1927

Le Black bottom est un type de danse sociale américaine qui prend racine au XIXe siècle mais se popularise dans les années 1920. Cette danse est similaire au charleston et possède la même rythmique binaire et syncopée, mais il l’a dépassé à la fin des années 20 en terme de popularité. Le Black bottom était une danse jeune et énergique, basée sur des rythmes jazz rapides et des pas excentriques. Un des pas favoris consiste à faire des pas sautillés en avant et en arrière, en solo, à deux ou en groupe.

Originaire de La Nouvelle Orléans, cette danse doit son nom au morceau « Black Bottom Stomp« , composé par le pianiste de jazz Jelly Roll Morton en 1919. Ce titre s’inspirait déjà d’un autre morceau, « Jacksonville Rounders’ Dance », en référence à une danse afro-américaine de Jacksonville, Floride, le « Way back ».

black charleston dancers

Au cours des années 20, cette danse a gagné rapidement tout le territoire. Parmi ses plus fameuses danseuses, Stella Doyle, qui le présentait en cabaret et Ann Pennington, vedette des Ziegfeld Follies, qui présenta le Black bottom à Broadway en 1926. Une folie qui dépasse même le Charleston, mois extravagant.

Black_Bottom_Sheet_Music

Le chorégraphe afro-américain Buddy Bradley, fixa par écrit les pas principaux : « Hop down front then doodle back [doodle means « slide »]
Mooch to your left then mooch to the right
Hands on your hips and do the mess around,
Break a leg until you’re near the ground [break a leg is a hobbling step]
Now that’s the old black bottom dance Shuffle forward with both feet. Hips go first, then feet. »

On pourrait traduire certaines de ces instructions par : « Mettre mains sur les hanches et faire des tours de bassins, faire des glissades en arrière, … »

Black Bottom Dance – 1926

Une danse qui a plu pour son lâcher-prise, son humour et sa fantaisie. Les danseurs avaient l’impression de pouvoir faire les fous et de dépasser les conventions sociales de la danse, dans un cadre autorisé.

393876106_93b9cbbdbd

Jusque dans les années 50, on retrouve des passages de Black bottom dans les films.

The Black Bottom 1956 – extrait du film The Best Things in Life are Free

Aujourd’hui encore, certains pas sont passés dans le vocabulaire swing. On peut en apprendre certains avec les vidéos de Ksenia!

« Ksenia’s Secrets of Charleston 20’s » – Black Bottom Cow Tail

A vous d’intégrer du Black bottom dans votre danse maintenant!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s